dimanche 28 juin 2015

Challenge Morwenna's List : Triton - Samuel Delany






Quatrième de couverture 

     Tout est possible sur Triton  : changer de peau, de sexe, de vie. Il y aura toujours une communauté pour vous accueillir. Les choix sont infinis, et même ceux qui refusent toute règle peuvent encore s'installer dans le secteur indépendant, où les lois sont suspendues.
     Bron Helstrom vit sur Triton.
     Ancien prostitué martien, il s'est spécialisé dans une science nouvelle  : la métalogique. Il cherche sa place au sein de cette société multiforme et sophistiquée qui a réussi à secouer tous les dogmes et toutes les aliénations.
     Bron aime L'Épine, une jeune femme qui donne des représentations de micro-théâtre pour spectateur unique. Mais il découvre qu'il n'est pas facile d'éprouver des sentiments, pas facile d'être un héros, un lâche, un homme, une femme  : Triton lui permettra d'être successivement tout cela, tandis qu'au-dehors, une guerre menace, opposant les mondes des Satellites aux planètes de l'intérieur, la Terre et Mars.
     Triton marque une date dans l'histoire de la science-fiction  : autour de Bron Helstrom, Samuel Delany a fait vivre un univers au complet, en lui donnant ses arts, ses loisirs, ses sciences, ses jeux, ses modes, ses formes nouvelles de travail, d'habitat et de sexualité. Roman d'aventures, roman d'amour, gigantesque tableau des moeurs du futur  : Triton est tout cela avec audace, élégance et poésie.

Mon avis

Puis-je être honnête avec vous? Pfiou, j'ai fini par m'ennuyer sévère et avoir beaucoup de mal à finir ce roman.

Tout avait plutôt bien commencé, un nouveau monde, avec des règles fascinantes (on peut changer de genre et d'orientation sexuelle grâce à une simple reprogrammation dites-donc! Du coup tout le monde est content)...plein de choses à découvrir.

Mais le personnage principal Bron, est très déroutant. Si dans la première moitié du roman, j'ai essayé de comprendre ses réactions, ses questionnements, je n'ai absolument pas pu m'identifier à lui...  Ni a me sentir concerné par ses préoccupations. J'ai trouvé les personnages secondaires plus attachants... mais cela n'a pas été suffisant. Et puis, je ne suis pas scientifique contrairement à Bron, ce qui me prive de la compréhension des trèèès nombreux paragraphes sur ses recherches.

Au final, je ne saurais pas vraiment dire quelle est la trame narrative de ce roman? Bron se cherche à travers les autres, ou en tout cas il essaye de créer des liens, qui soient conformes à son mode de pensée. C'est ce que j'en retiens.
Il se passe si peu de chose, en dehors des réflexions égotique de Bron. Je n'ai pas trouvé ça divertissant ni plaisant à lire.


Cependant, je reconnais que ce roman est un objet littéraire intéressant, la langue est riche, j'imagine que les recherches techniques sont poussées, le concept même du personnage liée dans son identité à la métalogique. J'ai apprécié également la manière dont la guerre est représentée, traitée, à la fois proche et lointaine, dans un flou médiatique et linguistique orchestré par l'état.

Malheureusement, je crois que Bron et moi n'avons pas réussi à créer de liens!


2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Tu as été tiré au sort pour la dotation de fin de challenge, j'aurais besoin de ton adresse pour la transmettre à l'éditeur.
    Envoie moi un mail à laprophetiedesanes@gmail.com

    ( désolé je n'ai pas trouvé d'autre moyen de contact que par commentaire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci beaucoup pour la news! je t'ai envoyé un mail, j'arrive souvent dans les spams, dis-moi si tu ne reçois pas!

      A bientôt!

      Supprimer